02 215 51 69mabru@mabru.be
Slide background

Actualités
de Mabru

Les invendus de Mabru distribués à des associations

Ce mardi 16 février 2016 s’est tenue la présentation du projet DREAM devant les médias, dans l’une des halles du Marché Matinal.

DREAM (Distribution et Récupération d’Excédents Alimentaires à Mabru) est le fruit d’une collaboration entre le CPAS de la Ville et le Marché Matinal de Bruxelles (asbl Mabru).

Ce service vise à récupérer les fruits et légumes frais invendus auprès des marchands du Marché Matinal et à les redistribuer à des associations bruxelloises actives dans le domaine de l’aide alimentaire.

Lancé à la mi-septembre 2015, il permet déjà de récupérer plus d’une tonne de légumes et fruits frais invendus par jour et de les redistribuer à 25 associations bruxelloises du secteur de l’aide alimentaire.

Pascale Peraïta, Présidente du CPAS et Michel Barnstijn, Président de l’asbl Mabru, en énumèrent les enjeux : « D’un point de vue environnemental, cela représente chaque jour plus d’une tonne de denrées alimentaires dont on évite le gaspillage et autant de déchets en moins à traiter. Sur le plan socio-économique, le projet crée de l’emploi et permet l’insertion professionnelle de personnes émargeant au CPAS. Enfin, la redistribution de fruits et légumes frais est un enjeu social et de santé publique important pour de nombreux ménages bruxellois en situation précaire. »
Chaque matin à 6h, DREAM récupère les fruits et légumes invendus auprès des marchands partenaires sur le Marché Matinal. Ils sont ensuite triés, stockés et immédiatement proposés via une plateforme informatique, la « Bourse aux dons ». Les associations receveuses passent leurs commandes. Les colis leurs sont livrés dans la foulée par le service de livraison de DREAM.

Actuellement, une vingtaine de marchands donateurs sont partenaires du projet de DREAM ainsi que 25 associations receveuses. DREAM espère voir rapidement augmenter le nombre de marchands partenaires, le tonnage de denrées alimentaires récupérées chaque jour ainsi que le nombre d’associations bénéficiaires. L’enjeu est important. La Fédération des Services Sociaux estime à 55.000 le nombre de personnes ayant recours à l’aide alimentaire en Région de Bruxelles-Capitale pour subvenir à leurs besoins.

Michel Barnstijn, Président de l’asbl Mabru, commente : « Le corps médical recommande cinq fruits et légumes par jour. D.R.E.AM. l’agrémente de sourires : des marchands heureux de participer au projet, des collecteurs qui voient les dons augmenter, des chefs et bénévoles qui transforment de bons produits en excellents repas et enfin, des Bruxellois dans le besoin qui les apprécient au quotidien. »

Laurent Nys, directeur de l’asbl Mabru ajoute : « On est content de valoriser la générosité de nos marchands. Cette initiative donne une belle image du Marché Matinal. Il y a en plus un aspect très pratique. Quand les marchands ne vendent pas, ils jettent, et jeter a un coût financier et logistique. » Le projet Dream est amené à s’étendre sur les deux marchés.

Outre le CPAS de la Ville de Bruxelles qui dirige le service en étroite collaboration avec l’asbl Mabru, plusieurs partenaires apportent leur soutien à DREAM : les marchands du Marché Matinal, l’IBGE, Sita (Suez Environnement), la Bourse aux dons, la Ville de Bruxelles et les associations receveuses.

Leave a Reply